Comment réduire sa facture d’électricité ?

Electricité - Hausse des prix

Comment réduire sa facture d’électricité ?

Le marché de l’électricité a énormément évolué ces dernières années suite à l’ouverture à la concurrence. Les prix, eux, augmentent sensiblement chaque année principalement à cause de la hausse des différentes taxes sur l’électricité. Résultat : votre facture d’électricité ne cesse de s’alourdir. Il est donc urgent pour vous de sécuriser votre budget électricité. Nous vous donnons ici les clés pour mieux comprendre ce marché et réduire vos factures.

 

     Le marché de l’électricité

Avant toute chose, quelques éléments sur le marché de l’électricité et les critères qui permettent de fixer les tarifs. Il est divisé entre les fournisseurs historiques qui sont aussi les gestionnaires du réseaux (en charge de l’entretien des réseaux, le relevé des compteurs et la qualité de l’énergie comme EDF) et les fournisseurs alternatifs (Direct Energie, Planète Oui, Proxelia, Lampiris, …). Ainsi, vous avez accès à différents types d’offres :

  • Les offres aux tarifs réglementés : pour ces offres, le TRV ( tarif réglementé de vente) est fixé par le régulateur de l’énergie et la commission de réglementation de l’énergie (CRE). Il ne peut être appliqué que par les fournisseurs historiques (couvrant 95% du territoire) et les entreprises locales de distribution (ELD).
  • Les offres de marché : pour ces offres, le prix est fixé librement dans le cadre d’un contrat souscrit auprès du fournisseur de votre choix pour une durée allant de 1 à 3 ans. Le prix peut être indexé, fixe, composite ou suivre un autre type d’évolution.

 

     Le prix du KWh

Qu’est-ce qui détermine le prix du KWh ?

  • Le coût de l’énergie : il s’agit ici du coût de la production et d’achats en gros. 

Depuis décembre 2010, la loi NOME a instauré le dispositif d’ARENH (Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique), afin que les fournisseurs alternatifs puissent se procurer de l’électricité à un prix régulé, soit 42€/MWh (prix fixé depuis 2012). Le prix de l’ARENH est en phase de hausse du fait de l’augmentation des frais de gestion du parc de centrales nucléaires d’EDF.

  • Les coûts d’acheminement : réseau de transport et de distribution comme les lignes électriques.
  • Le coût de commercialisation : comprenant les taxes sur le prix de l’électricité (CSPE – contribution aux services publics de l’électricité, TCFE – taxe sur la consommation finale de l’électricité, CTA – contribution tarifaire acheminement).

Quels critères sont regardés pour déterminer le tarif du KWh ?

  • La puissance du compteur en kVA
  • L’option tarifaire : tarif de base, heures creuses/heures pleines ou tempo (offre exclusivement EDF), EJP n’étant plus disponible à la souscription.

Par ailleurs, il faut ajouter au prix du kWh, le prix du TURPE (tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité).

 

    Les dernières évolutions du prix de l’électricité

Dans un contexte toujours en hausse, le prix de l’électricité suit la tendance et l’augmentation se poursuit, reflétant l’évolution du coût du charbon et du carbone de ces derniers mois. (source : collectif énergie)

L'évolution du marché de l'électricité

Le 11 janvier 2018, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a rendu public sa délibération sur l’évolution des prix réglementés de l’électricité. Elle propose d’augmenter en moyenne de 0,8% les tarifs de l’électricité. Pour rappel, ils avaient déjà augmenté de 1,7% en août 2017. Vous pouvez consulter la délibération de la CRE ici.

Concernant la France, voici les augmentations proposées (source CRE) :

  • +0,7% pour les tarifs bleus résidentiels ;
  • +1,6% pour les tarifs bleus professionnels ;
  • +1,2% pour les tarifs jaunes, qui s’appliquent exclusivement en Corse et pour les tarifs « bleus + », applicables dans toutes les ZNI à l’exception de la Corse (consommateurs raccordés en Basse Tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVA) ;
  • +1,0% pour les tarifs verts (consommateurs raccordés en HTA dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVA).

D’autre part, le TURPE  évolue en moyenne de -0,21% au 1er août 2018 pour une durée d’environ 3 ans. Cette évolution se traduit par :

  • une baisse moyenne de – 1,16 % pour les utilisateurs raccordés en HTA ;
  • une baisse moyenne de – 0,59 % pour les utilisateurs raccordés en BT > 36 kVA ;
  • une hausse moyenne de + 0,14 % pour les utilisateurs raccordés en BT ≤ 36 kVA.

Même si le prix de gros de l’électricité a tendance à baisser, les taxes, elles, ne cessent d’augmenter et tout particulièrement la CSPE qui pèse lourdement sur le tarif final pour le consommateur. Au 1er janvier 2018, cette taxe s’élevait à 22,5€/MWh (source : OIE).

 

     Comment réduire sa facture d’électricité ?

Le prix de l’électricité étant en perpétuelle augmentation, il parait urgent pour chaque entreprise de réduire sa consommation d’électricité et de s’assurer d’avoir le contrat le plus avantageux. 

Tout d’abord, vous devez veiller à ce que votre consommation d’énergie soit optimisée. Pour cela, vous pouvez travailler sur plusieurs éléments comme l’isolation thermique de votre entreprise, l’équipement électrique (ampoules basse consommation, appareils faiblement énergivore,…) ou encore la politique interne de votre entreprise. Il est important de sensibiliser ses employés à réduire les dépenses énergétiques par des gestes simples : éteindre les lumières lorsqu’on sort de réunion, de son bureau, éteindre son ordinateur le soir et tout autre élément pouvant consommer sans utilité de l’électricité. Vous pouvez aussi baisser le niveau de la climatisation en été et de votre chauffage en hiver, etc. Ces quelques conseils peuvent vous permettre de réduire votre facture dès la première année.

Il faut aussi comparer les différentes offres qui vous sont proposées. Sachez que si votre puissance souscrite est inférieure ou égale à 36kVA, vous pouvez résilier votre contrat et changer d’offre ou de fournisseurs à tout moment, sans frais et sans subir de coupures. Aujourd’hui, le marché de l’électricité voit naître de plus en plus de fournisseurs. Il existe désormais plus d’une vingtaine de fournisseurs qu’il faut pouvoir comparer. Afin de réduire votre facture et de ne pas perdre de temps en réalisant de multiples comparatifs, vous pouvez passer par des organismes spécialisés. Ils garantissent de vous trouver la meilleure offre en fonction de vos propres besoins énergétiques.

En conclusion, pour réduire votre facture d’électricité, vous devez modifier les comportements et les équipements au sein de votre entreprise si ce n’est pas déjà fait. Vous devez aussi comparer toutes les offres qui existent afin de choisir celle qui vous assurera le contrat le mieux adapté à vos dépenses énergétiques.

 

Le choix Haxoneo

Globalement, dans un contexte haussier, Haxoneo peut vous aider à limiter la hausse du coût de vos contrats d’électricité mais ne pourra pas vous apporter d’économies par rapport à votre situation actuelle.

Nos partenaires en énergie sont là pour vous conseiller et vous permettre de sécuriser votre budget énergie malgré les hausses subies par le marché. Contactez-nous sans attendre pour étudier la meilleure offre pour votre entreprise.

Partager cette publication